Samstag, 7. Oktober 2017

KPR - 3 : Jour 163 | Fili - Athènes

C'est le dernier jour! Je le passe seule. Je veux vivre ce moment en toute solitude, rien qu'avec moi. Je porte mon sac très lourd pour quelques heures encore, je franchis les dernier kilomètres. Je ralentis, comme je voulais savourer encore un peu la marche. Je m'arrête et regarde Athènes au loin. Fili est la banlieue de la mégapole, réputée pour sa communauté tzigane. Il y a de la pauvreté, les maisons sont simples, rudimentaires, les chiens aboient...

Je m'approche. Je ne crois pas vraiemtn que l'aventure s'arrête là, tout bientôt. Athènes est là, devant moi. Il me faut traverser un long boulevard, des km tout droits, aux sons des voitures très bruyantes. Je croise toutes sortes de visages. Des gens qui mendient. Nombreux sont les personnes à la rue. Petit à petit, au loin, je perçois l'Acropole. Je parviens au quartier de la vieille Athènes „Plaka“. Je m'arrête une dernière fois. Je contacte Wendy. J'observe les touristes à l'Agora romaine. Et puis, je me lance. On m'attend au pied de l'Acropole. Go Marinka! 

Je l'ai fait. J'y suis. Remplie de mille et un visages, de mille et une histoires, je dépose le sac. Heureuse et reconnaissante, je fais un rituel de remerciement à l'abri des oliviers. 
Je plante ma tente. J'ouvre le sac. J'enlève mon bleu de travail. 
Voilà. C'est fini.


Keine Kommentare :