Freitag, 25. August 2017

KPR - 3 : Jour 140 | Melissochori - Thessaloniki

Je n'ai jamais eu autant peur et autant mal dormi.







Cette nuit-là, j'ai eu envie de dormir à la belle étoile, ce qui m'a permis d'observer le ciel et de voir les avions atterrir au loin… et de me faire effrayer par une bête noire imposante qui reniflait et respirait fort! Il est 23h, l'animal est là. Moi aussi, le cœur qui bat et le bâton à la main. Je frappe aux alentours pour lui faire peur. Il s'en va. C'est moi qui respire fort maintenant. Je tente de me calmer et me demande s'il faut décamper. Je reste. A 4h, j'entends les mêmes bruits. Il est là. Et ce n'est pas la dernière fois. C'était un sanglier. Je fais une grasse matinée jusqu'à 9h et observe la vie reprendre son cours. Au premier village, un café s'impose. Les chiens sont en liberté et traversent plusieurs fois la place, en meute. Il y en a pour tous les goûts: petits, grands, brun clair, noirs, boîteux…



Il me faut ensuite bien 4 ou 5 heures pour atteindre le centre de la ville. J'ai opté pour y arriver depuis les hauteurs et ça en valait vraiment la peine!



Le spectacle est grandiose: je vois la mer! Puis, le long des routes principales à 3 ou 4 voies, il faut user des semelles pour rejoindre des ruelles moins fréquentées. Finalement, face à l'étendue d'eau, je pose le sac.

Keine Kommentare :